Un rickshaw sur les Champs Élysées

Comme prévu, c’est donc en Rickshaw, drapeau bangladais au vent, qu’Impulse Projects s’est rendu au Domaine de Longchamp pour participer au Bangla Day co-organisé par la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertand et l’association bangladaise  Friendship de Runa Khan.

Un départ depuis la Place de la Concorde pour une remontée des Champs Elysées puis un arrêt au pied de l’Arc de Triomphe, le temps pour Impulse Project d’échanger sur le projet avec des badauds intrigués par la présence d’un rickshaw au cœur de Paris…

Un rickshaw au pied de l'Arc de Triumph, Paris.

Un rickshaw au pied de l’Arc de Triumph, Paris.

 

Après ce temps d’échange, ce fut ensuite la descente avenue Foch en direction du cadre verdoyant du Bois de Boulogne où Impulse Projects a regagné  le Château de Longchamp, un véritable havre de paix planté dans un décor bucolique.

Ce fut donc 7 kms parcourus sur les pavés parisiens, 7 kms pendant lesquels l’équipe d’Impulse Projects s’est relayée au guidon du rickshaw, histoire que chacun « se rappelle » à la problématique et aux difficultés de « pédaler rickshaw » …(!)

LE STAND, LES RENCONTRES

Sous le regard attentionné de Mr l’Ambassadeur du Bangladesh Mr Shahidul Islam et à l’invitation de Yann Arthus-Bertand présent, chacune des associations invitées a pu développer son projet, micro en main depuis l’estrade, aux 1200 visiteurs présents.

Nous étions aux cotés de 3 autres associations invitées :

Friendship, ONG fondée par Runa Khan qui apporte soins et éducation dans les zones les plus isolées du Bangladesh s’appuyant pour cela sur des bateaux hôpitaux.

Gold of Bengal, qui organise une expédition maritime sur la thématique Low Tech de l’innovation utile et durable.

Bhallot, qui fabrique des sacs en toile de jute issue du Bangladesh et selon un savoir-faire traditionnel.

Autour de notre rickshaw stationné, une 20ene de clichés tirés de l’exposition « Homm’s Rickshaw-Wallahs » illustraient les conditions de vie des Rickshaw-Wallahs du Bangladesh.

Le livre « Bangladesh Rickshaw » de Jean-Louis aux Editions Les 2 Encres était proposé à la vente au profit de l’association. Quelques visiteurs s’en sont procurés, faisant d’une pierre 2 coups : à la fois un don à notre association et une immersion dans l’univers étourdissant des compagnies de rickshaws…

En direct du stand Rickshaw Impulse Project

En direct du stand Rickshaw Impulse Project

 

Notre rickshaw étant donc un peu LA vedette des stands. Il a attiré à lui une bonne partie des 1200 visiteurs présents, nous permettant d’échanger individuellement sur le projet.

Nous avons pu ainsi évoquer avec chacun l’origine du projet, l’essai d’aménager des vitesses qui a certes échoué mais que nous envisageons de re-tester dans un proche avenir avec des pièces mécaniques davantage adaptées, l’étude déjà réalisée par les étudiants de l’IUT de Grenoble et qui ne demande qu’à être poursuivie, l’hérésie d’une aide électrique pour les rickshaws dans un pays en pénurie d’énergie…

Au-delà de ces échanges, ce sont plusieurs visiteurs qui nous ont laissés mails et coordonnées pour suivre l’aventure du Rickshaw Project…

… ce dont nous ne manquerons pas de vous informer…

Un petit retour en images :

 

Pin It on Pinterest

Share This